Le Rugbynistère enrichit encore son offre

le-rugbynistere-enrichit-encore-son-offre

Site dédié au rugby, le Rugbynistère étend encore son offre : après avoir ouvert son restaurant, lancé sa bière, créé son propre événement (Rugby No Limit), l’équipe de la jeune entreprise étend son offre avec des packs (billets pour un match plus du karting, une séance de SPA, une entrée en nightclub, etc.) proposés en ventes privées.

Les deux fondateurs de Rugbyministère, Maxime Rouquié et Nicolas Rousse.

Le Rugbynistère a été créé en 2008 par deux jeunes Toulousains passionnés de rugby : Maxime Rouquié, arbitre de rugby depuis 13 ans en 1ère division fédérale, et Nicolas Rousse, qui a notamment joué au rugby à L’Union, près de Toulouse.

Hébergée par l’accélérateur NUMA, cette jeune entreprise innovante (JEI) a été créée dans la capitale de la Suède, Stockolm, où les deux jeunes Toulousains étaient expatriés. Alors qu’il fêtera ses 10 ans fin 2018, le Rugbynistère étend une nouvelle fois son offre. Outre espace Internet dédié au rugby (il se revendique 2ème site de rugby en France avec 8 millions de visiteurs uniques par an), l’entreprise a ouvert son restaurant à Toulouse (Le Ministère, rue Peyrolières), créé sa bière (la Copine), lancé son propre évènement (la 3ème édition de Rugby No Limit aura lieu début juin 2018) et annonce qu’elle étend encore son offre en proposant à partir de cette fin janvier 2018 des packs en ventes privées.

Concrètement, le Rugbynistère inaugure ces formules à l’occasion du match entre le Stade Toulousain et Oyonnax ce 27 janvier 2018, en associant les billets pour le match à du karting, une entrée en boîte de nuit, un hamburger, une boisson, une entrée en boîte de nuit, une partie de squash, de Warrior Adventure, de soccer, une séance de SPA… (trois packs sont proposés pour l’instant : « Entre Filles », « Entre Copains » et « Familial ».

Ce faisant, le Rugbynistère peaufine sa levée de fonds, qui devrait être bouclée d’ici la fin 2018.

Pascal Boiron, MID e-news  

Partager cet article:

Laisser un commentaire