Daniel Benchimol démissionne de son poste de Président de Scalian

Daniel Benchimol démissionne de son poste de Président du Conseil de Surveillance de Scalian (ex Eurogiciel), dont il était le fondateur.

Daniel Benchimol vient d’annoncer ce mardi 16 janvier sa démission de la présidence du Conseil de surveillance du Groupe Scalian. « Il faut savoir tourner une page. Il  y a beaucoup de différences entre une entreprise gérée par son dirigeant, fondateur et actionnaire principal, et une entreprise gérée sous LBO, par un fonds d’investissement », explique-t-il dans un communiqué. « Une entreprise familiale doit être dirigée par les membres de la famille créatrice, avant d’atteindre la taille critique où la famille peut jouer uniquement son rôle d’actionnaire. Dans mon cas, mes enfants n’étaient pas intéressés par ce métier. Il était donc prudent d’accompagner et de sécuriser l’avenir des 2 000 collaborateurs du Groupe.»

Fondée en 1989 à Toulouse par Daniel Benchimol, Eurogiciel (devenu Scalian) a été partiellement cédé en 2015, puis en totalité en 2018, au fonds d’investissement Edmond de Rothschild Investment Partners. À sa cession, le Groupe est implanté dans 5 pays européens, au Canada et aux Etats-Unis, où il emploie plus de 2 000 salariés et réalise un chiffre d’affaires global de 150 M€.

Actif dans le secteur du numérique, Daniel Benchimol est par ailleurs Président fondateur du cluster régional DigitalPlace. Il investit également, via sa holding personnelle Also, dans des startups de l’économie digitale, dont il participe au board.

MID e-news

Diplômée de l’Institut Français de Presse, Chantal Delsouc est spécialiste de l’économie numérique. Rédactrice en chef de MID e-news, elle est également co-fondatrice et directrice de l’agence éditoriale Campagne de presse.

    Leave Your Comment

    Your email address will not be published.*