Montpellier. Play it Open valorise les démarches RSE par la blockchain

montpellier-play-it-open-valorise-les-demarches-rse-par-la-blockchain

Pas facile pour une entreprise de valoriser sa RSE. C’est de ce constat qu’est née en avril dernier la start-up montpelliéraine Play it Open. Elle a conçu une plateforme web facilitant la collecte de données authentifiées par la blockchain.

De gauche à droite, Julien Leconte et Sébastien Griffon, co-fondateurs.

En partenariat avec 

« Il existe de nombreuses initiatives en développement durable au sein des entreprises. Mais bien souvent, les équipes RSE dépensent beaucoup d’énergie à collecter des données qui dormiront dans un rapport annuel ». Julien Leconte, ingénieur en agronomie et co-fondateur de Play it Open propose à ces entreprises, un outil simple, dynamique et coopératif pour valoriser leurs actions durables. En effet, Play It Open, créé en collaboration avec Sébastien Griffon, Ingénieur informatique et Gaël Bonnafous, fondateur de Scimob, est une plateforme web permettant de construite un projet et de collecter au même endroit l’ensemble des données RSE, puis de les partager avec tous les partenaires concernés.

« Ce site web fonctionne avec la blockchain, protocole permettant d’échanger des informations vérifiées et sécurisées. Grâce à Play it Open, les porteurs de projets de développement durable seront en capacité de prouver la réalité de ce qu’ils font et d’échanger avec leurs parties prenantes ». Ce nouvel outil facilitera notamment la mise en place d’audit et donc, la certification des actions.

Monétiser les impacts

Au-delà de l’authentification des informations, Play it Open vise à monétiser les impacts des actions, grâce à la blockchain. « Si une entreprise réalise par exemple des économies d’eau, elle pourra recevoir en retour des jetons numériques représentant ses efforts. Ces « tokens » peuvent représenter des fonds de mécénat, du temps de bénévolat, du carbone évité, des arbres, de l’eau, des certificats d’origine ou de qualité… Ainsi les résultats obtenus ne seront plus qu’un simple chiffre, mais le support de nouvelles interactions avec ses partenaires ». Une méthode qui pourrait permettre aux organismes subventionneurs de s’assurer des retours de leurs investissements sur le terrain par exemple.

Play It Open, encore en phase de lancement, travaille actuellement avec son premier client, IPI, une association accompagnant de grands groupes (Nespresso, L’Oréal, Channel, etc.) dans la réduction de leur empreinte carbone. « Nous allons travailler avec 4 à 5 nouveaux clients dans les prochains mois pour continuer de développer notre produit ». Incubée au BIC Montpellier 3M, la start-up est également soutenue par le Prêt Innovation de Créalia. Si pour l’heure les fondateurs de Play It Open ne sont pas en mesure de mettre un prix sur leur logiciel en ligne, ils envisagent un modèle économique basé sur un forfait annuel et souhaitent démarcher les entreprises et collectivités de la région.

Coralie Pierre

 

Partager cet article:

Laisser un commentaire