Job’s TIC Aveyron : “Dans le numérique, on est au-delà du plein emploi !”

jobs-tic-aveyron-dans-le-numerique-on-est-au-dela-du-plein-emploi

Avec un taux de chômage de 7%, l’Aveyron est le département d’Occitanie (sur 13) le mieux classé et est proche de ce que l’on appelle “le plein emploi” (environ 5%). Pourquoi alors organiser un Job’s TIC dans ce département “privilégié” ? Les réponses de Jean-Marc Lacombe, un des dirigeants du Jobs’s TIC de Rodez et Président de l’association SisMic (créée en 2010 pour fédérer les acteurs du numérique de l’Aveyron et du Nord du Lot).

  • Le taux de chômage est très faible dans l’Aveyron (environ 7%) : pourquoi organiser un événement dédié à l’emploi dans le numérique, un Job’s TIC, comme à Toulouse, bientôt à Carcassonne et à Montpellier ?

 

Jean-Marc Lacombe : Le fait d’avoir un taux de chômage relativement faible est un atout, mais les métiers du numérique sont dits “en tension”, que ce soit dans les métropoles occitanes comme Montpellier et Toulouse ou dans des zones plus rurales comme l’Aveyron. Concrètement, les entreprises locales, qui sont le plus souvent des PME ou des ETI “utilisatrices” du numérique et non des offreurs, sont à la recherche de compétences et il est évident qu’il n’y a pas suffisamment de personnes formées.

  • Sur quoi s’appuie votre constat ?

 

Jean-Marc Lacombe : Il est fondé sur les chiffres des écoles locales du numérique. En résumé, 1 étudiant sur deux de notre IUT (bac+2 ou bac+3) continue dans une école d’ingénieurs, ce qui le conduit à Toulouse, à Montpellier, ou encore à Limoges, tandis que plus d’un étudiant sur quatre retourne travailler dans la région dont il est originaire. Cela signifie que moins de 25% des étudiants de notre IUT restent travailler sur ce territoire. Sachant qu’il y a 80 étudiants en moyenne chaque année, cela en concerne moins de 20, ce qui n’est pas suffisant pour satisfaire la demande, même si l’on peut désormais y ajouter la quinzaine d’étudiants de l’Ecole Régionale du Numérique à Rodez.

  • Quelles actions avez-vous initiées pour atténuer ce problème ?

 

Jean-Marc Lacombe : Nous avons développé une collaboration très étroite avec l’entité aveyronnaise de Pôle Emploi. Nous allons régulièrement chez eux, pour expliquer aux chercheurs d’emploi ce qu’est le numérique et les formations possibles pour accéder à ces métiers. Pôle Emploi Aveyron fera partie de la vingtaine d’exposants présente le 23 novembre prochain, à la salle des fêtes de Rodez. Nous allons aussi pouvoir nous appuyer à partir de janvier 2018 sur une formation certifiante, sans oublier les partenariats que nous mettons en place avec plusieurs établissements toulousains ou  l’École de la Deuxième Chance. Pour conclure, c’est la 7ème édition de ce Job’s TIC Aveyron et nous espérons avoir comme l’an dernier une affluence importante, car c’est également une partie de la solution..   

 

Propos recueillis par Pascal Boiron, MID e-news

Plus d’informations

Partager cet article:

Laisser un commentaire