Staffman poursuit son développement éclair

staffman-poursuit-son-developpement-eclair

Première plateforme de staffing B2B dédiée au secteur numérique, la startup toulousaine Staffman propose désormais son service à Montpellier, Aix, Marseille et Bordeaux. Avant un déploiement sur Paris programmé pour début 2018.

Bastien Vialade, co-fondateur et CEO de Staffman, et Joël Alaux, co-fondateur et CTO.

Passé par le programme de pré-incubation du Starter, puis accompagné par l’Incubateur Midi-Pyrénées et intégré au sein de la 1ère promotion de NUMA Toulouse depuis octobre, Staffman poursuit son développement éclair. Créée en mai 2017, la startup qui emploie 6 collaborateurs revendique déjà 150 entreprises inscrites sur sa plateforme de staff sharing. Parmi elles, figurent notamment  Atos, GFI, Devoteam, Sogeti ou encore Econocom. « Nous sommes sur un marché en forte demande, confronté à une pénurie chronique d’ingénieurs, explique Bastien Vialade, co-fondateur et CEO de Staffman. Nous avons ouvert notre service à Montpellier, Aix et Marseille mi-octobre, puis à Bordeaux la semaine dernière. Nous souhaitons poursuivre notre développement au rythme d’un nouveau bassin économique par mois. » Prochaine étape : l’ouverture du service à Lyon courant décembre, avant un déploiement sur Paris programmé pour début 2018.

Parallèlement à son développement géographique, la startup envisage de décliner son offre de staffing  vers d’autres secteurs ou les besoins de ressources et de flexibilité sont importants, tels que le BTP, la santé ou la finance.

Chantal Delsouc, MID e-news

Partager cet article:

Laisser un commentaire