La Fabrique à innovations : une nouvelle vision de l’innovation collaborative

la-fabrique-a-innovations-une-nouvelle-vision-de-linnovation-collaborative

Créé en 2014 à Narbonne, La Fabrique à innovations propose aux entreprises d’acquérir des  projets d’innovation produit clés en main, déployés en co-branding.  La startup prépare une levée de fonds et son installation à Toulouse.

Alexandra El Hachem, COO et Business Developer de La Fabrique à innovations

Les besoins d’innover des entreprises ne sont plus exclusivement résolus dans leurs centres de R&D mais passent par l’open innovation. C’est ce constat qui a conduit en 2014 Arnaud Groff à créer La Fabrique à innovations : une plateforme collaborative de co-création de produits innovants « made in France ». Trois ans plus tard, la startup narbonnaise fédère une communauté de 5 000 membres, dont 2 000 actifs. « L’accès à la communauté est gratuit, seul le dépôt d’idée est facturé (ndlr : 9,90 €), explique Alexandra El hachem, COO et Business developer de La Fabrique à innovations (LFAI). Tous les 40 jours, nous sélectionnons les idées proposées par nos membres et celles que nous retenons  passent ensuite par 4 étapes : le sondage (10 questions clés pour identifier le besoin auquel répond le produit), le design, le nom et le prix du futur produit. »

50 produits proposés en co-branding aux industriels

Actuellement, une cinquantaine de produits ont franchi ces 4 étapes et sont proposés en co-branding aux industriels. Un premier produit, une multiprise modulable, a d’ores et déjà été développée en partenariat avec la startup Watt & Co, et devrait être commercialisée prochainement dans 3 enseignes de grande distribution (Intermarché, Castorama et Boulanger).  « Les produits conçus sur la plateforme répondent à des besoins d’utilisateurs et sont le résultat d’un processus d’innovation collaborative basé sur la méthode de design thinking, souligne Alexandra El hachem. L’objectif est de permettre aux entreprises d’acquérir des  projets d’innovation produit clés en main, déployés en co-branding sous la marque du client, assortis de la mention « conçu par LFAI ». De leur côté, les membres participent à un projet durant tout le processus de création et touchent des royalties sur les bénéfices des futures ventes ».

My Tatane, le tong en Kit 100 % personnalisable, en vente depuis le 1er juin dans l’espace boutique de la plateforme.

La startup, qui emploie actuellement 5 personnes, prépare une levée de fonds de 300 000 euros auprès de Capitole Angels, complétée par un  prêt de Bpifrance à hauteur de 150 000 euros. Cet apport de capitaux est destiné à financer la refonte de sa plateforme web et son implantation à Toulouse.

Chantal Delsouc, MID e-news

Partager cet article:

Laisser un commentaire