10.000 startups pour changer le monde : découvrez les gagnants d’Occitanie !

Organisé par La Tribune, le prix 10 000 start-ups pour changer le monde a pour vocation de faire la lumière sur les jeunes pousses les plus prometteuses de France actuellement. Pour cette 10e édition, Pili, Uwinloc, Ternwaves, Bricks, Synaxys et Solecooler seront les représentants de la région Occitanie pour la grande finale qui se déroulera à Paris le 28 mars prochain. 

Après Marseille, Lyon, Nantes, Paris, Strasbourg et Lille, c’était au tour de Toulouse d’accueillir le jeudi 10 février dernier les candidats au prix des 10 000 start-ups pour changer le monde en 2022. Vingt-cinq start-ups sont ainsi venues de toute la région Occitanie pour pitcher leur projet devant un jury composé de professionnels de la Tribune, mais aussi de BNP Paribas, de la Mission French Tech, de BpiFrance, de Business France et de l’association La Mêlée. Les six start-ups couronnées en fonction de leur catégorie participeront à la grande finale au Grand Rex à Paris le 28 mars prochain lors du Think Tech Summit, l’événement qui pense le futur du numérique, organisé par La Tribune également.

Environnement et énergie : Pili (Toulouse)

Pour la catégorie Environnement & Énergie, la start-up toulousaine Pili a été choisie pour sa solution de décarbonisation de l’industrie de la couleur qui utilise à 99 % des pigments d’origine pétrochimique, qu’il s’agisse du secteur du textile, du plastique, des peintures ou des encres. Grâce à sa technologie de pigments biosourcés, la jeune pousse vise l’affranchissement total du pétrole et des produits polluants.

Industrie du futur : Uwinloc (Toulouse)

Dirigée par Éric Cariou, la jeune pousse toulousaine a inventé la toute première solution d’étiquetage autonome. Elle commercialise des capteurs de très haute précision qui localisent en temps réel tout type d’objet grâce à la technologie UWB, une technologie de collecte d’énergie radio ambiante. 

Data & IA : Ternwaves (Toulouse)

La présidente de Terwaves Julie Duclercq s’est vue remettre le prix Data & IA pour sa Golden Modulation, une technologie de rupture qui permet de repousser les limites des réseaux actuels à supporter un grand nombre d’objets de façon simultanée. Une innovation d’autant plus prometteuse tant la solution de la jeune pousse garantit à la fois des coûts réduits et une très faible consommation d’énergie alors que les flottes d’objets connectés devraient drastiquement augmenter dans les prochaines années. 

Smart Tech (innovation d’usage) : Bricks (Montpellier)

Portée par Cédric O’Neill, la jeune pousse montpelliéraine tend à démocratiser l’investissement immobilier en permettant à tout un chacun d’investir dans des biens partagés à partir de 10 euros pour un rendement annuel de 6 à 12 %. Pour cela, la start-up divise des immeubles précédemment sélectionnés en 10 000 parts appelés Bricks, que chaque internaute peut acheter tout en bénéficiant parallèlement de la prise de valeur actualisée du bien immobilier. 

Santé : Synaxys (Toulouse)

Sophie Pautot, CEO et fondatrice de Synaxys, est lauréate du prix Santé grâce à son expertise en ingénierie tissulaire fabrique « 5D-Brain » qui lui a permis de développer un mini-cerveau humain modélisé sur puce afin de répliquer in vitro les propriétés des réseaux de neurones in vivo et ainsi d’accélérer la découverte de médicaments tout en évitant les expérimentations sur les animaux. Une véritable révolution pour la recherche sur les maladies du système nerveux comme Alzheimer ou Parkinson. 

Start: Solecooler (Banyuls-sur-Mer)

Pour cette catégorie destinée à mettre en lumière les jeunes pousses en amorçage dans tous les domaines, c’est la société Solecooler du Bruno Aubert qui a remporté les suffrages. La start-up a inventé un matériau souple alvéolaire capable de produire à la fois de la chaleur et du froid grâce à un système de pompe à chaleur, sans batterie ni produits chimiques. Déjà implanté dans les semelles de chaussures afin de garder les pieds au chaud en hiver ou au frais en été, le matériau pourrait être exploité dans une multitude d’autres secteurs comme la défense ou l’industrie.  

(Photo: Source: info.net. Crédits DR)

    Leave Your Comment

    Your email address will not be published.*