L’histoire du Club Audiovisuel de Toulouse Métropole

lhistoire-du-club-audiovisuel-de-toulouse-metropole

Créé en 1990, le Club Audiovisuel de Toulouse Métropole consacre de plus en plus de place aux sujets numériques dans ses conférences. Explication.

André Bourricaud, Président du Club Audiovisuel de Toulouse Métropole.

En France, les clubs audiovisuels ont été créés à la fin des années 1980, à l’initiative de Jean Cluzel, sénateur de l’Allier et grand spécialiste de l’audiovisuel. En l’occurrence, Toulouse fut l’une des premières métropoles régionales à se doter d’un club, dès 1990, voici près de 30 ans.

Aujourd’hui, les seuls clubs réellement actifs sont ceux de Paris, de Toulouse et de Vichy (Allier). Concrètement, le Club Audiovisuel de Toulouse Métropole s’est intéressé de plus en plus fortement aux thématiques du numérique et s’est naturellement tourné vers La Mêlée. « Nous programmons en moyenne 5 réunions par an à la Cantine de Toulouse, allée Jules Guesde, explique André Bourricaud, Président du Club Audiovisuel de Toulouse Métropole. En moyenne, nos réunions réunissent une soixantaine de personnes, mais par exemple, celle que nous avons organisée sur le bitcoin a réuni plus de 120 personnes ! »

L’équipe « dirigeante » du Club Audiovisuel de Toulouse Métropole.

De fait, comme le montre son site, le Club Audiovisuel de Toulouse Métropole aborde très fréquemment des sujets liés au numérique, comme « l’enseignement via le numérique » (notamment les MOOC), la blockchain, la presse numérique, la cybercriminalité, le big data, les jeux vidéo… « Il est faux de penser que le Club Audiovisuel de Toulouse Métropole est un rassemblement de personnes âgées ! La moitié des personnes qui participent à nos conférences sont jeunes et l’alliance de l’expérience des uns et de la connaissance du numérique des autres est un atout essentiel. Cette année, nous allons même organiser 6 conférences au lieu de 5 habituellement, car nous nous sentons bien à la Cantine de Toulouse, d’autant que nous pouvons poursuivre nos conférences dans l’espace « bar » de la salle adjacente », conclut André Bourricaud.

A ce sujet, on doit préciser que le Club Audiovisuel de Toulouse Métropole organise le 10 avril 2018 une conférence sur ces médias ou ces « diffuseurs d’informations » que sont en Afrique les Griots. La conférence est préparée en partenariat avec l’université de Dakar au Sénégal. Donc, avis aux toulousains ainsi qu’à la diaspora (importante), des Africains qui étudient ou vivent à Toulouse.

Pascal Boiron, MID e-news  

 

Partager cet article:

Laisser un commentaire