Carcassonne Agglo : « Le numérique, c’est l’opportunité d’offrir une attractivité singulière à notre territoire »

carcassonne-agglo-le-numerique-cest-lopportunite-doffrir-une-attractivite-singuliere-a-notre-territoire

Le point sur les enjeux, les chantiers et les projets numériques de la Communauté d’agglomération de Carcassonne avec son Président Régis Banquet.

  • Avec le tourisme et la viticulture, Carcassonne Agglo a fait du numérique l’une des trois priorités de son projet de territoire « Mon 2020 ». Concrètement, quels sont les enjeux ?

Régis Banquet : « Ils sont multiples. Tout d’abord, la révolution numérique est en marche et les usages vont exploser. Nous vivrons demain dans une société de la donnée et de la connaissance. Il faut donc anticiper, acculturer les acteurs économiques du territoire. Le numérique, c’est également l’opportunité d’offrir une attractivité singulière à un territoire comme le nôtre, peu industrialisé. Pour cela, nous travaillons aujourd’hui sur deux axes : le développement économique pour pérenniser notre tissu économique local et pour également attirer des porteurs de projets et des entreprises. D’autre part, la solidarité, véritable colonne vertébrale de notre action envers les citoyens,  notamment dans le cadre de la e-santé et du maintien à domicile des personnes âgées facilités par les nouvelles technologies. »

  • Où en est le chantier du « Pôle Numérique » de l’agglomération ?

Régis Banquet : « Dans un premier temps, nous avons réhabilité une friche dans la Z.A.E Saint-Jean de l’Arnouze pour accueillir ce nouveau pôle d’expertise, qui représente un investissement global de 5 millions d’euros. Sur ce site, nous avons créé le « 302 » (NDLR : inauguré le 9 octobre dernier, voir l’article), un tiers-lieu proposant aux entrepreneurs, aux porteurs de projets et aux étudiants des bureaux et des équipements numériques à des tarifs très attractifs, ainsi qu’un espace de convivialité et une grande salle de réunion. Nous avons confié l’animation de ce lieu et de son écosystème à La Mêlée et à French South digital. »

  • Quelles sont les prochaines étapes ?

Régis Banquet : « Nous envisageons d’y intégrer un fablab qui mettra, par exemple, à disposition des utilisateurs des imprimantes 3D. Mais le « 302 » n’est que la première brique de ce pôle, destiné à s’étendre à terme sur deux bâtiments de 2 400 m2. En juin 2018, la « Maison du numérique », fédérant un incubateur, une pépinière et un hôtel d’entreprises verra le jour. Au-delà, notre ambition est bien d’accompagner l’évolution des usages digitaux et des besoins des entreprises qui en découlent en termes de disponibilité de connexion et de débit. C’est pourquoi nous proposons sur la zone une offre de connexion fibre optique d’1 Gigabits/seconde symétrique, pour un abonnement mensuel de 500 €, offre de service quasiment unique en région Occitanie.  » 

Propos recueillis par Chantal Delsouc, MID e-news

Partager cet article:

1 CommentaireT

  • […] les principaux acteurs de la transformation digitale issus de la diversité de ses territoires (voir notre interview de Régis Banquet, Président de Carcassonne Agglo). La transformation digitale, l’innovation : autant de sujets qui impactent aujourd’hui toutes […]

Laisser un commentaire