Sodenada lance son 1er objet connecté dédié au marketing

sodenada-lance-son-1er-objet-connecte-dedie-au-marketing

Implantée au coeur de l’IoT Valley, l’agence Sodenada lance son premier “objet connecté” dédié au marketing. Elle promet que ce ne sera pas le dernier !

Agence de communication créée en 2014, Sodenada s’est implantée directement au coeur de l’IoT Valley (à l’époque appelée TIC Valley). Quel est le rapport entre les objets connectés et la communication ? “Si nous avons voulu faire partie de cet écosystème, c’est que nous avons cru dès le départ que les technologies de l’Internet des objets pouvaient être déclinées avec bonheur dans les domaines du marketing et du commerce”, explique Dominique Amaro, cofondateur de Sodenada. Et Sébastien Olive, l’autre cofondateur de l’agence, de renchérir : “Nous avons beaucoup travaillé avec les startups de l’IoT valley sur des sujets comme la réalité augmentée, avec Ubleam par exemple. Aujourd’hui nous lançons notre propre objet connecté, conçu avec l’entreprise Thingz, qui a la forme d’une statuette représentant une licorne” . Elle permet à l’agence de notifier à ses clients en temps réel les publications de l’agence, par le biais d’un code couleur. Pour Sodenada, les prochaines étapes sont d’ajouter un effet sonore ou une empreinte digitale pour indiquer une publication, puis d’intégrer un bouton à la statuette pour que les clients informent l’agence de leurs besoins.

Concrètement, une première marque va déployer le système à partir de janvier 2018. Dans quel domaine ? Pour l’instant, Sodenada garde le secret, mais on peut imaginer que les applications sont attendues dans les secteurs de la grande distribution, de la mode, du cosmétique, de l’agroalimentaire… “Comme cela a été le cas pour les sites Internet, tous les secteurs d’activités sont à terme concernés”, affirme Dominique Amaro. “Les premières démonstrations du produit, à commencer par celle qui a eu lieu au sein de l’IoT Valley lors de l’Innovation Day du 21 septembre, nous montre que tous les secteurs peuvent s’approprier cet objet connecté, qui doit être considéré comme un nouveau média, explique Sébastien Olive”.

Dominique Amaro (en haut) et Sébastien Olive, cofondateurs et dirigeants de l’agence Sodenada.

Cet enthousiasme va conduire Sodenada à présenter son premier objet connecté lors du prochain CES de Las Vegas. “Ce n’est que le début d’une gamme d’objets connectés”, précise Sébastien Olive. Dans cette perspective, l’entreprise n’écarte ni une levée de fonds ni l’autoproduction, si le nombre d’objets connectés à fabriquer reste raisonnable. “Ce que permet ce nouveau média que l’objet connecté, c’est tout d’abord de redéfinir la relation avec le client”, conclut sébastien Olive.

Pascal Boiron, MID e-news

Partager cet article:

Laisser un commentaire