François Boudé, Directeur Régional Sud-Ouest de TDF : « relier partout, plus vite »

francois-boude-directeur-regional-sud-ouest-de-tdf-relier-partout-plus-vite

Le modèle économique de TDF a beaucoup évolué ces dernières année et TDF s’apprête à relever de nouveaux défis à partir de cet automne. Les explications de François Boudé, Directeur Régional Sud-Ouest de TDF.

  • En quoi les métiers de TDF ont-ils changé ?

François Boudé : TDF est né voici plus de 40 ans de la réorganisation de l’ORTF et de la création de 7 entités*, dont Télédiffusion de France, aujourd’hui appelé TDF. A l’origine, le cœur de métier de TDF était exclusivement les réseaux audiovisuels. Cela a beaucoup changé avec le développement des télécommunications qui représentent aujourd’hui 44% du chiffre d’affaires de TDF, tandis que la télévision représente 27% et la radio 18%. Concrètement, TDF est devenu aujourd’hui un opérateur de référence dans les infrastructures de réseaux audiovisuels et télécoms ; le groupe se développe également dans la fibre. Sa mission première est parfaitement résumée par notre signature “relier partout, plus vite”. Quant à la taille de l’entreprise, on peut rappeler qu’elle emploie 2 300 personnes sur tout le territoire français, pour un chiffre d’affaires de 674 millions d’euros.

  • Comment l’entité Sud-Ouest de TDF est-elle organisée ?

François Boudé : Le territoire couvert par TDF Sud-Ouest correspond aux régions Nouvelle Aquitaine et Occitanie. Cette entité réunit un quart des 12 000 infrastructures de TDF et si l’implantation principale de TDF Sud-Ouest est située à Toulouse, nous sommes également à Bordeaux, à Pau, à Montpellier, à Limoges, à Niort, sans oublier la présence de nos techniciens sur tous les territoires. Notre activité la plus dense concerne le développement de nos infrastructures pour permettre de couvrir tous les territoires, en particulier en très haut débit mobile. Ceci est rendu possible par la libération de fréquences TV au profit des Télécoms, à la suite du passage à la Haute définition de la TNT en 2016.

Par ailleurs, TDF Sud-Ouest est concerné, comme toutes les entités régionales de TDF, par le partenariat avec SNCF Gares & Connexions, qui nous a retenus cet été pour renforcer l’infrastructure télécom de ses 3 000 gares, qui accueillent chaque jour environ 10 millions de personnes. Autre actualité : TDF propose, via ses quatre datacenters de proximité, une solution clés en main à ses clients dont les collectivités pour l’hébergement, le transport et la sécurisation de leurs données. A Bordeaux  les salles autrefois dédiées à la télévision analogique ont été transformées pour permettre la création du premier datacenter ouvert par TDF en 2013.

  • Qui sont aujourd’hui vos clients ?

François Boudé : En plus de nos clients historiques – c’est-à-dire les télévisions, les radios les opérateurs télécoms, nous travaillons de plus en plus directement avec les collectivités territoriales. Nous proposons des solutions numériques adaptées aux spécificités de chaque territoire pour permettre densification des réseaux, couverture et connectivité des zones peu denses et des lieux de vie, hébergement de données de proximité, valorisation du patrimoine des collectivités… Dans le cadre du déploiement de la fibre, TDF répond aux appels d’offres des départements et s’engage à leurs côtés pour l’aménagement numérique de tous les territoires.

Propos recueillis par Pascal Boiron, MID e-news.   

* Télévision Française 1 (TF1), Antenne 2 (France 2), France Régions 3 (France 3), Radio France, la Société Française de Production (SFP), l’INA et Télédiffusion de France (TDF).

Partager cet article:

Laisser un commentaire